19 / 06 / 2020

Et vous, comment imaginez-vous les modes de déplacement de demain ?

Apporter une réponse pertinente aux enjeux de la mobilité durable, telle était, dès 2008, l’ambition de marguerite, le service nantais d’autopartage en libre-service. 12 ans plus tard, les voitures noires à casquette orange sont devenues une silhouette familière des rues nantaises. A l’heure où la crise sanitaire liée au Covid-19 invite à s’interroger sur le monde d’après, marguerite a voulu savoir comment ses utilisateurs imaginaient leurs futurs modes de déplacement.

marguerite, l’autopartage à la nantaise pour les professionnels et les entreprises

Sensibilisé très tôt aux enjeux de développement durable et de mobilité dans les villes de demain, Nantes Auto Partage du groupe Sepamat a lancé dès 2008, à Nantes, un service d’autopartage en libre-service. Celui-ci permet aux particuliers, entreprises et professionnels de louer un véhicule à l’heure ou à la journée pour des déplacements de proximité. marguerite compte aujourd’hui 2 800 utilisateurs, habitant Nantes pour 90 % d’entre eux et l’Agglomération pour 7%.
81,6 % utilisent marguerite à titre personnel, 9% à titre professionnel et un peu moins de 10 % en font un double usage. Les abonnés apprécient la disponibilité et le bon état des véhicules, la proximité des stations, ainsi que la simplicité d’utilisation du service.

Les utilisateurs de marguerite privilégient les modes de transport doux et la multimodalité

En période normale (hors confinement), les moyens privilégiés par les abonnés marguerite pour se rendre à leur travail sont les transports en commun (39 %), le vélo (28 %) ou encore la marche à pied (15 %). A peine 2% utilisent la voiture. 
40 % des utilisateurs de marguerite déclarent avoir l’intention de modifier leurs habitudes de déplacement suite à la crise sanitaire. 


Les personnes désireuses de modifier leur comportement disent vouloir recourir davantage au vélo, à la marche à pied, mais aussi au télétravail pour réduire la nécessité de se déplacer. En revanche, plusieurs éprouvent des réticences à l’idée d’emprunter les transports en commun en raison des risques sanitaires qui y sont associés.

80 % des utilisateurs marguerite ne possèdent pas de voiture.

80 % des utilisateurs marguerite ne possèdent pas de voiture. En revanche, 63 % d’entre eux possèdent un vélo classique, 4,4 % un vélo électrique et 2,6 % un vélo cargo. Un tiers des utilisateurs marguerite pratiquent le vélo tous les jours ou presque et 37 % occasionnellement.
Ne possédant pas de voiture dans leur très grande majorité, 83 % des utilisateurs marguerite louent occasionnellement un véhicule pour partir en week-end ou en vacances, pour des trajets longue distance, pour transporter des objets encombrants ou encore pour des déplacements professionnels. En revanche, ils sont 70 % à ne pas utiliser les services de taxi ou de VTC à Nantes. Quand ils le font, c’est essentiellement pour se rendre à la gare, à l’aéroport ou revenir de soirée à une heure tardive.

Retrouvez les résultats complets du sondage juste ici

Otman MANNI
Par Otman MANNI

Partagez cet article

Connexion

Accédez à votre compte Marguerite

Mot de passe oublié ?